Assassin’s Creed 4 : Black Flag

Bon, d’accord, on vous a promis du jeu tout frais avec la reprise de l’activité du blog, et en reprenant avec un jeu qui a 6 mois, on est un peu loin.

Mais ce n’est pas parce que nous étions silencieux que nous n’avons rien fait depuis janvier !

Assassin’s Creed 4 : Black Flag, AC4 de son petit nom, est un jeu que nous avons eu l’occasion de tester sur PS4 lors du Paris Games Week 2013. Et c’est un de ceux qui nous avaient mis l’eau à la bouche. Alors vu que nous l’avons eu entre les mains, il fallait bien qu’on vous en parle

jaquette-assassin-s-creed-iv-black-flag-xbox-360

 
Editeur
Développeur
Type
Date de sortie
Classification
 

 
Ubisoft
Ubisoft
Aventure
29 octobre 2013
Déconseillé aux – de 18 ans
 

Comme son nom l’indique, c’est le 4e épisode d’une série de jeux d’aventure / action.

Les 3 premiers épisodes nous plongent dans une guerre entre deux clans, les assassins et les templiers.
Le joueur devient Desmond Miles, un jeune assassin de notre époque qui utilise une machine pour revivre les souvenirs de ses ancêtres.

C’est comme cela qu’il vit les aventures d’Altaïr pendant la Troisième croisade en 1190 dans le premier épisode,

puis celles d’Ezio, un noble italien de la Renaissance, autour de 1490, dans les 3 jeux suivants,

et enfin celles de Connor pendant la Guerre d’Indépendance des Etats-Unis autour de 1780.

En plus de la guerre entre les clans, Desmond découvre peu à peu un peuple qui a vécu avant nous et qui se sert de ses ancêtres pour prévenir Desmond de la fin du monde pour qu’il l’arrête. Et le dernier jeu s’arrêtait sur ce point. Je ne vous en dis pas trop si vous voulez faire la série.

Alors que nous apprend AC4 sur la suite de cette histoire ? Hé bien… rien.

Dans cet épisode on vit bien les aventures d’un nouvel assassin, le grand père de Connor du 3e épisode, un pirate du nom d’Edward Kenway qui croise Barbe Noire et d’autres légendes.

Mais dans quel but ? Officiellement pour récupérer des images sensationnelles pour un film de pirate. Officieusement ? A part que les Templiers ne sont pas sympa, pas grand-chose !

Mais passé la déception du scénario peu inspiré, on retrouve tout ce qui a fait le succès de la série comme jeu. Détaillons cela…

 

Interface

Comme de nombreux jeux, les menus sont écrits pour la plupart, mais on peut noter l’effort de mettre un maximum d’illustration en arrière-plan pour savoir de quoi on parle.
assassinmenu
assassinmenu2

Et une fois en Matt nous précise que le jeu « donne bien des informations sur ce qu’il faut faire ». Et en effet on a une interface de jeu clair, avec des indications à l’écran sur ce que fait chaque touche, un rappel de la mission en cours, une carte avec des icônes identifiables…

assassin4assassin3

Donc comme souvent, il faut savoir lire ou se faire aider pour tout maîtriser, mais avec un peu d’entraînement grâce aux icônes et si on ne va pas se perdre dans les menus, on peut très bien jouer sans aide.
 

Gameplay 

 
Si l’histoire déçoit un peu, côté jeu, on n’est pas déçu !

« C’est un jeu intéressant avec plein de missions » précise Matt. Il y a des mini énigmes pour pirater les ordinateurs, il faut gérer une flotte de bateau, suivre et assassiner des ennemis discrètement, combattre, naviguer, plonger parmi les requins, chasser la baleine, attaquer des forts, améliorer son port d’attache… beaucoup de choses à faire !!

assassincombat1

Des dizaines d’heures de jeu, pour ne pas dire une centaine pour les joueurs maniaques comme moi qui ne savent pas quitter une île ou une ville sans avoir TOUT ramasser, visiter, découvert.

Le monde de jeu est très grand et si vous aimez la piraterie, vous serez comblé. Traquer un navire dans la brume pour le surprendre, affronter les orages, sentir le vent, vibrer au son des chants de vos marins… On s’y croirait !

assassincombat3

« J’aime bien les pirates, y a de la bagarre ! » dit Patrick, « oui, super les coups spéciaux, c’est pas ma spécialité, mais j’appuie sur tous les boutons et je m’en sors » pour Cop qui avec ses problèmes de vue a une technique bien à lui… En effet, en tant qu’assassin, ce ne sont pas les combats qui manquent où qu’on soit « C’est violent quand même » dit Matt.

assassincombat2

Côté prise en main, les habitués de la console on réussit à maîtriser le jeu très rapidement, mais Nico trouve que c’est « difficile à prendre en main à cause de mon handicap, je ne sais pas tenir la manette à deux mains ». Il faut effectivement une bonne motricité et coordination puisqu’il faut gérer en même temps la caméra pour viser et les boutons pour agir. Nono, comme le dit Jukebox, trouve le jeu « un peu compliqué, il me faut plus de temps pour apprendre les actions. »

Certaines missions demandent même la capacité à anticiper les mouvements ennemis et prévoir un plan d’attaque pour y arriver. Mais la méthode « je fonce et je tape » marche toujours… enfin presque.

 

Ambiance

 
Ils font beaucoup pour l’immersion dans le jeu. On sent presque le vent des boulets de canon pendant les batailles navales, les chants des marins, la mer agitée, les villes variées et détaillées, le fait de pouvoir sauter « presque » partout donne une réelle impression d’y être.

assassingraph1

Annouar trouve qu’il n’y a « rien à redire, 20/20 sur les graphismes » et ce n’est pas les charmantes danseuses qui le feront contredire Nico !

assassingraph2

« Clair, la musique est super belle » pour Nono.

global

 
Pas de suspens, le jeu d’aventure-action reste une valeur sûre. Si vous n’avez pas de difficulté à manier la manette et prenez le temps d’apprendre les touches et les icônes de cartes, vous devriez pouvoir profiter au maximum du jeu. Nous n’avons pas testé la partie multijoueur et pas mal de menus demandent de lire pour fabriquer des tenues ou des armes, donc il faut un peu d’aide d’un lecteur parfois.

Toute l’équipe a beaucoup aimé, et vous le recommande. Bien sûr, le jeu est déconseillé au moins de 18 ans en raison de la violence, mais c’est le prix d’une vie de pirate !!

 

 

x

One thought on “Assassin’s Creed 4 : Black Flag

Votre avis nous intéresse ! Quelles difficultés avez-vous rencontré avec ce jeu, ou d'autres ?