Jeu vidéo accessible : un avenir possible ?

audio

 

Vous l’aurez constaté, cela fait quelques semaines que nous n’avons pas été très actifs sur le blog, la page Facebook et le twitter (même si passé de temps à autres).

Ce n’est pas que nous avons abandonné l’idée, loin de là, mais parce que les choses évoluent dans le bons sens et que j’ai manqué de temps pour rédiger. Je vous rassure, les tests continuent avec quelques bons titres, il me faut juste des journées de 48 heures, une nouvelle paire de bras et un peu de soutien pour arriver à tout faire !

« Qu’est ce que vous avez fait alors ? » me direz-vous. Nous avons suivi l’E3 comme beaucoup et surtout rencontré pleins de gens et plein de bonnes choses, du moins si nous allons au bout des choses.

Pour faire un point rapide : cela fait maintenant 4 ans que le blog existe, et si nous voulons d’abord aider les gamers en situation de handicap à bien choisir leurs jeux, notre second objectif a toujours été de sensibiliser les développeurs pour qu’un jour, nos tests deviennent inutiles puisque les jeux seront accessibles à tous.

Oui, on rêve, mais pas tant que ça !

La première étape a été la reconnaissance du projet puisque à ce jour, la plupart des éditeurs nous reconnaissent et nous fournissent occasionnellement des titres pour nos tests.

Ensuite, nous nous sommes rendu compte que nous ne sommes pas nombreux, mais pas seuls à chercher à avoir un jeu accessible. Donc nous nous concertons depuis avec Cap Game, ou des youtubeurs comme JustOneHand, LPG et d’autres, pour faire avancer les choses.

Enfin, il y a un coup de pouce inattendu venant des USA : le CVAA ou « 21st Century Communications and Video Accessibility Act ». Qu’est-ce que c’est ? Une loi votée en 2010 qui impose que les contenus numériques destinés aux USA doivent avoir un niveau minimum d’accessibilité. Et cette loi a posé des dates butoirs aux créateurs de contenus pour être dans les nouvelles normes. Par exemple, les vidéos youtube destinées aux USA doivent être sous-titrées depuis le 30 septembre 2012.

Et qu’est-ce que ça change pour nous ? Hé bien le jeu vidéo est un contenu numérique et la loi américaine s’y applique. Et devinez la date butoir ? 2017, repoussée à 2018 avec obligation de résultat. Alors c’est encore discret, mais les éditeurs qui veulent continuer à diffuser aux USA vont devoir se mettre à niveau.

Ce texte de loi et notre obstination, les différents défenseurs d’un jeu vidéo accessible, font que quelques portes s’ouvrent et quelques oreilles sont plus attentives, par conviction pour la plupart pour peu qu’on leur explique le vrai problème et avec une pointe d’intérêt et de bon sens : quitte à devoir se rendre accessible, autant le faire bien et avec l’avis des intéressés : vous !

Ces derniers mois c’est donc ce qui m’a pris plus de temps : des rencontres avec les autres assos spécialisées dans le jeu et l’accessibilité, des rencontres avec les acteurs du jeu vidéo (syndicat, laboratoire de test…) des rencontres avec des éditeurs comme BigBen Interactive ou Ubisoft, des échanges sur internet assez improbables comme avec Ian Hamilton, une référence mondiale dans l’accessibilité au jeu vidéo, et un des designers de la Xbox chez Microsoft US qui revoit totalement l’accessibilité de sa console avec des options magiques : 

  • jouer à deux sur un même compte en mode « copilote »
  • des options de super contraste
  • des options comme le Narrateur qui lit les textes
  • des options à venir en jeu pour écrire dans le chat ce que disent vos coéquipiers, ou pour lire à haute voix le contenu écrit…

Donc les choses bougent – lentement, mais sûrement – et comptez sur nous pour les accompagner, continuer à vous faire des tests d’accessibilité et vous tenir informés !

Sur ce, je me remets à l’écriture des tests en retard…

 

One thought on “Jeu vidéo accessible : un avenir possible ?

Votre avis nous intéresse ! Quelles difficultés avez-vous rencontré avec ce jeu, ou d'autres ?