le jeu vidéo autrement

Dead or Alive 5

audio

 

 

 

On change de registre cette fois, après Far Cry 4 et GTA 5, il fallait revenir à quelque chose de plus léger !

Et que voit-on sortir ce mois là ? L’adaptation Nextgen de Dead or Alive 5 (DOA5): rien de tel pour reposer les neurones qu’un bon jeu de combat !

doa5-j 

     Editeur                     Tecmo

     Développeur           Team Ninja

     Type                           Combat

    Date de sortie         19 Février 2015

    Classification          16 ans et plus

 

 

C’est la même équipe, également à l’origine de la fameuse série des Ninja Gaiden, qui est à la tête de cette série depuis 1996.

C’est donc un jeu de combat en 1 contre 1 en arène – que l’on pourrait comparer aux Tekken et autres Soul Calibur – mais avec quelques particularités : des arènes à étage, une prise en main simple et comment passer à côté de l’argument principal de la franchise, des combattantes à la plastique… affirmée.

Forcément, en 1996, le profil du joueur s’approchait plus de l’ado pubère que de nos jours.

Mais que vaut donc ce jeu au-delà de ce constat basique ?

Interface

audio

 

Lancement de jeu assez classique, mais le menu a le mérite d’être simple, de présenter des images assez parlantes en haut sur le contenu, avec des engrenages pour le menu d’options comme ci-dessous.

doa5-1

 

Ce menu permet d’ailleurs de régler les touches du jeu, ce qui est toujours un gros plus pour Nico ou PSIboy qui ont des problèmes moteurs et donc de manipulation de la manette.

doa5-2

 

Une fois en jeu, l’interface est on ne peut plus basique. On choisit le personnage et on le personnalise avec la tenue, la coiffure… puis on choisit l’arène

doa5-3

 

Et c’est parti ! Des barres de vie aux couleurs tranchées et bien grandes viennent informer de l’état des combattants, et le temps défile au centre. Simple et donc idéal pour nous.

doa5-4

Gameplay

audio

Pour les spécialistes du genre, il est clair que ce type de jeu de combat peut demander une bonne motricité pour placer les coups. Chaque touche ou combinaison de touche donne un coup particulier.

Pour DOA, ces combinaisons existent bien entendu et le mode d’entraînement vous les apprendra les unes après les autres si vous voulez y passer du temps

doa5-5

Mais la base est très accessible : un bouton pour les poings, un pour les pieds, un pour la garde et le dernier pour le contre.

Le résultat est que le joueur novice n’a qu’à repérer ces 4 touches et le stick de déplacement pour être efficace, un constat unanime pour tous nos testeurs. « J’ai trouvé la touche des coups dès le début », nous dit d’ailleurs Nico. »Dommage, ils ont des armes, mais ils ne s’en servent pas », remarque-t-il également.

Cela donne donc un jeu « bien à manipuler » pour Jukebox, et donc qui « fait du bien pour se défouler » pour Nono et Matboss.

Pour le mode histoire, c’est assez confus, les vidéos, en anglais sous titré et pas toujours d’une excellente qualité, s’enchaînent sans grande cohérence, donc nos testeurs ont vite laché l’idée de comprendre l’histoire pour enchaîner les combats. Après tout, ce n’est pas le principal intérêt du jeu.

 Graphisme

audio

Comment dire… Si on se base sur un critère de choix entre les différentes versions du jeu, si vous avez la version Xbox 360 ou PS3, à part un léger lissage des textures, deux nouveaux personnages et deux arènes, pas grand chose de neuf sur la version Nextgen.

On notera une petite surprise particulière à cette série, lorsque vous tapez dans certaines pièces du décor, vous pouvez déclenchez une réaction. Par exemple, alors qu’ils combattaient dans une pièce aux murs de bois, l’un de nos joueurs projette son adversaire dessus. « Wahou ! Il est passé à travers !! » En effet, il explose le mur pour se retrouver un étage plus bas, rejoint par l’autre et le combat se continue dans la cour. Ca ajoute au dynamisme du jeu

doa5-6

Mais ce qu’auront retenu nos testeurs, tous hommes, c’est bien entendu la marque de fabrique des DOA, la plastique de ces dames qui rivalisent dans les tenues pour réduire le tissu au strict minimum… étonnamment, les notes pour le graphisme sont à la hauteur de l’agitation dans la salle de test.

doa5-7

Ambiance

audio

 Côté ambiance, le fait que le jeu soit en anglais sous-titré a déçu un peu, vu que le doublage est hasardeux et que les sous-titres passent assez vite, « trop vite à lire » note PSIboy.

En dehors de cela, le reste est parfait : musique, feu d’artifice, arènes animées et interactives avec les changements d’étage… c’est un jeu dynamique et électrisant très apprécié par l’équipe.

Global

audio

Ces deux séances de test furent très animées et personnes ne les a loupées. Certes les combattantes jouent, mais l’accessibilité du titre y est également pour beaucoup.

La difficulté augmente au fil du mode histoire, mais Kitoo et d’autres s’en sortent très bien. Si on ajoute les modes à plusieurs, en local ou en ligne, et que nous n’avons pas pu tester faute de seconde manette et de ligne internet décente, c’est un jeu idéal pour une soirée entre amis pour se défouler.

1 - vue

audio

Une interface simple et assez visible, des couleurs tranchées, un sujet d’intérêt qui ne passe pas inaperçu et une prise en main facile font que même avec des problèmes de vue, Cop a pleinement profité du titre !

1 - motricitéaudio

Il est sûr que la maîtrise totale du titre sera plus compliquée pour Nico et PSIBoy, mais le nombre réduit de touches à utiliser et la possibilité de les régler sont un plus pour des personnes ayant des problèmes de motricité

1 - sourdaudio

Pas de problème pour Matboss, il a plus lu les sous-titres qu’écouté, vu l’anglais.

1 - mentalaudio  Le jeu est très accessible avec ses 4 touches et son menu graphique, donc très facile à utiliser quel que soit le niveau de compréhension

 

Interface 8
Gameplay 9
Graphisme 9
Ambiance sonore 8
Note globale 9