le jeu vidéo autrement

Heavy Rain – Beyond Two Souls

audio

 

 

Une fois n’est pas coutume, c’est sur PS4 que nous avons effectué notre test de Heavy Rain / Beyond two souls. Et disons le d’entrée, rien n’est comme d’habitude dans ce test.

D’abord parce que passer de la manette Xbox One à PS4 est compliqué pour nos testeurs, car il s’agit de réapprendre une manette. Heureusement, par convention, elle se ressemblent beaucoup dans leur utilisation, mais c’est tout de même une nouveauté.

hrb2s-jaq Editeur  Quantic Dream
Développeur  Quantic Dream
Type Sport
Date de sortie 17 septembre 2015
Classification 3 ans et plus

Ensuite, ce sont les jeux de David Cage qui se sont avérés différents, mais alors complètement. Ça aussi cela nous a déconcerté, et c’est certainement l’effet escompté, car ce sont des jeux inclassable qui ont fait couler de l’encre ! Leur forme, à mi-chemin entre film et jeu vidéo, en est là cause. Est-ce une bonne chose pour nous ?

Nous ferons, comme le pack contenait les deux jeux, un test commun des jeux, car il partagent la même volonté de raconter une histoire et la même jouabilité. Le premier, Heavy Rain, date de 2010. Il aborde l’histoire de quatre personnages autour de l’enlèvement d’un enfant par un tueur en série. Ce dernier menace de noyer l’enfant si son père ne se soumet pas à une série d’épreuves pour prouver son amour. Le jeu progresse en passant d’un personnage à l’autre : le père de l’enfant, un privé, une jeune femme et un inspecteur… qui sortira indemne de se drame ?

Le second jeu, Beyond Two Souls, est sorti en 2013. Sur la même mécanique, le jeu nous propose de vivre la vie d’une jeune fille, Jodie Holmes, qui a la particularité d’être liée à une entité spirituelle, Aiden. Ce dernier ne la quitte jamais et peut agir de façon limiter sur le monde, à la manière d’un fantôme, en poussant un objet, chargeant d’électricité ou canalisant les souvenirs et les énergies. Les épisodes de la vie de Jodie ne se suivent pas, mais permettent de la découvrir au fil des moments choisis qui prennent tout son sens à mesure qu’on les enchaînent.

hrb2s-6

Et pour avoir vu la présentation de Detroit : become human lors de la Paris Games Week 2016, ce dernier est dans direct lignée des deux précédents ! Dans un futur plus ou moins proche, les androïdes ont pris la place des humains dans les tâches les plus ingrates. Cela a cependant créé des tensions puisque à l’origine du chômage d’une partie de la population. Nous y incarnerons un androïde policier qui enquête sur des affaires de dérèglement d’autres androïdes… Mais n’allons pas trop vite !

 

audio

L’interface

Ce n’est plus une surprise, le jeu, dans les deux cas, démarre sur un menu en texte sans icône, un grand classique, donc cette fois encore, les non-lecteurs devront se faire aider pour démarrer.

hrb2s-12  hrb2s-14

Par habitude, nous partons directement sur le menu d’option pour voir ce qu’il a à offrir. C’est assez restreint, car à part un niveau de difficulté, le changement d’axe et la sensibilité réglable des sticks et l’affichage de sous-titres, il n’y a que peu d’aide. On y trouve aussi une représentation des commandes.

Beyond: Two Souls™_20161122025249

 

Comme vous pouvez le voir, la prise en main du jeu se veut intuitive dans les deux jeux : un bouton (en fait les 4, mais rarement plus de deux simultanés), deux sticks et les gâchettes. Une fois en jeu, les touches utiles ou les mouvement de stick sont indiqués directement à l’écran comme vous le voyez ci-dessous.

hrb2s-9 hrb2s-10

Simple et donc très facile à utiliser, y compris pour quelqu’un qui a une motricité limitée. C’est même encore plus vrai pour Beyond two Souls qui affine le principe.

hrb2s-5   hrb2s-8

audio

La jouabilité

Comme nous l’avons vu plus haut, le système de contrôle est donc réduit au plus simple dans la quantité et la facilité d’utilisation. 

Mais alors on fait quoi avec aussi peu de touches ? me direz-vous. Et bien on réagit !

Car oui, si les jeux de David Cage ont une particularité, c’est de mettre en avant l’implication du joueur à tous les niveaux de décision. Vous êtes face à une histoire et vos choix vont influencer son évolution. Vais-je me mettre en colère et tout casser ? rester sagement en attendant… Un peu comme un jeu de rôle, mais en laissant de côté toute la partie gestion du personnage.

Suivant les options prises, vous suivrez des voies plus ou moins logiques. En fin de chapitre, vous avez d’ailleurs pour chaque choix important le pourcentage de personnes qui ont suivi les mêmes que vous.

Certains appellent même plus un jeu, mais quelque chose d’hybride entre un film et un jeu sans être ni l’un, ni l’autre. Une cinématique scriptée que vous modifiez avec des QTE (Quick Time Event, des vidéos où il faut appuyer sur une touche au moment où elle apparaît).

hrb2s-7

Mais après tout, c’est parfait pour nous ! On peut suivre l’histoire, avec voix en français, sans avoir à passer des phases de jeu difficiles et frustrantes.

Le gameplay est épuré et donc accessible à la plupart des handicap physiques puisque, à part quelques séquences, certes clefs, où il faut matraquer le bouton ou manipuler les deux sticks en même temps (soins), vous avez une touche ou deux à utiliser et assez de temps pour le stick.

Dans Beyond two souls, la particularité vient du fait que vous contrôlez deux personnages en alternant à (presque) tout moment d’une touche. Sous la forme d’Aiden, l’entité liée à Jodie, vous pouvez vouls balader, traverser les murs, concentrer votre énergie pour taper un points précis… Il faut donc maîtriser ses déplacements, mais vous n’êtes pas limiter dans le temps juste par la distance de Jodie, donc pas de souci.

Autre ajout de Beyond two souls, vous pouvez jouer à deux ! un pour gérer Jodie, l’autre pour gérer Aiden.

 

audio

Les graphismes

Nous le disions, les jeux de David Cage s’apparente au cinéma de plusieurs manières. D’abord, parce que le scénario est recherché et l’histoire est l’élément principal du jeu. Alors oui, certains aspects du scénario sont dans le flou ou pas expliqué du tout au fil de l’histoire. Difficile de vous en parler sans vous révéler l’histoire, mais par exemple dans Heavy Rain, que fait le héros lors de ses absences ?? On ne le saura jamais et ça peut frustrer.

Sinon, il faut noter la grande qualité des visages et des expressions. On cherche le photo réalisme pour approcher plus encore du film interactif.

hrb2s-2 hrb2s-1 

D’ailleurs la réalisation et l’organisation des scènes sont dignes d’un film.

Et pour cause, ce sont de vrais artistes, de renom comme Ellen Page et Willem Dafoe dans Beyond two souls, qui ont prêté leur visage et joué les scènes du jeu.

Le rendu fenêtré de certaines scènes vient renforcer ce côté très cinématographique du jeu et appuyer la tension de ce genre de passage. Chercher frénétiquement le bon bouton pour sauter d’une fenêtre quand vous voyez à l’écran en dessous que la police est à deux doigts de défoncer la porte… c’est tendu !!

hrb2s-13   hrb2s-11

 

audio

L’ambiance sonore

 

Les deux jeux sont intégralement en français, avec les voix françaises des acteurs pour le doublage. De très bonne qualité donc.

Le tout est renforcé par une bande originale également de très bonne qualité et réalisée par des musiciens issus du cinéma.

Au besoin, pour les personnes ayant des troubles auditifs, les options vous permettent de sous-titrer les dialogues.

 

audio

Notre avis

 

Donc oui, la jouabilité peut paraître trop simple pour un joueur qui aime les défis, oui on est plus sur une cinématique scriptée qu’on peut influencer avec des QTE, oui côté histoire il peut y avoir quelques lacunes et des questions reste en suspens. 

Mais si vous vous lancez dans ce type de jeu, un peu comme les jeux à épisodes de Telltale, c’est parce que vous voulez d’abord vivre une histoire sur laquelle vous avez une influence !

Personnellement, à la fin de Heavy Rain, tout le monde était mort à part le tueur en série… ok je ne suis pas doué, mais j’ai vécu mon histoire à fond de bout en bout, en serrant les dents sur certaines scènes.

En plus, sa jouabilité simplifiée le rend accessible à de nombreuses personnes, y compris en situation de handicap et chacun de nos testeurs à pu jouer sa partie sans être bloqué. C’est suffisamment rare pour le mentionner ! 

On attend avec impatience le prochain : Detroit – Become Human !!!

 

audio

Et si j’ai un handicap visuel ?

1 - vue

 

Ces deux jeux sont essentiellement des cinématiques, donc c’est comme regarder un film. Quant aux phases d’action, les symboles d’action (mouvement de stick, touche maintenue ou appui répété) sont en blanc sur fond sombre, donc bien visible. Et comme chaque action à son code visuel, on s’y retrouve.

 

audio

Et si j’ai un handicap auditif ?

1 - sourd

La musique et les dialogues sont une composante importante du jeu pour vous plonger dans l’histoire, au même titre qu’un film, mais aucune phase de jeu ne fait appel à l’ouïe elle-même.

Au besoin pour la compréhension de l’histoire, les options vous permettent de sous-titrer les dialogues.

 

audio

Et si j’ai un handicap mental ?

1 - mental

Si ce n’est pas le cas dans Heavy Rain, le contenu additionnel de Beyond Two Souls comprend un mode d’entrainement dans une espèce de salle de test. Ça permet de travailler toutes les actions du jeu à volonté. Par contre, comme c’est un parcours où il faut réfléchir au moyen de passer en utilisant les pouvoirs, il faudra peut être un coup de main.

Sinon le jeu est très scripté et il suffit de suivre. Le jeu continue, qu’on réussisse où pas une action, la suite en tiendra compte. Vous loupez un combat ? pas grave… à part un nez cassé ou autre. Il n’y a pas de frustration à l’échec donc.

Les signes à l’écran sont clairs, donc pas de souci de compréhension, éventuellement un apprentissage des touches.

 

audio

Et si j’ai un handicap moteur ?

Certains passages vont demander de manipuler les deux sticks, surtout dans Beyond Two Souls pour les pouvoirs d’Aiden, l’entité qui accompagne Jodie. 

Dans Heavy Rain, c’est plus l’enchainement des touches, avec deux touches à maintenir en simultané parfois, qui peut poser problème.

Mais dans la plus grande majorité du jeu, son gameplay simplifié devrait vous permettre de jouer sans difficultés.

Interface 8
Gameplay 9
Graphisme 9
Ambiance sonore 9
Note globale 9